RÉFLEXIONS

Ce moment où tu te dis : cool on parle du véganisme à la TV ! Et puis, déception.

 

Trop bien on parle de nous de notre mode de vie ! HAHAHA, et bien on repassera, ils auraient pu s’abstenir ! Les clichés sur les vegans ont la peau dure. D’abord on parle d’un mode de vie que des milliers des gens ont choisi, mais bon demander aux vegans comment eux le vivent, on s’en fou un peu. D’ailleurs les raisons on s’en fou aussi, c’est qu’il faut montrer à la TV c’est combien c’est contraignant.

C’est un truc de stars,… ou pas

On est tous heureux de savoir que des grandes stars de notre époque sont devenues vegan, ça nous rassure tout de suite. Parce que elles ne sont pas des illuminés, elles vivent dans le vrai monde, le même que vous et moi. IRONIE

En réalité les vegans ne sont pas des illuminés mais pas parce que Léonardo ou Brad ont décidé d’embrasser ce mode de vie, non, parce que des milliers de personnes l’ont fait. Des personne comme vous et moi, le veganisme c’est pour tout le monde.

Des règles très strictes,… ou pas

Dès le début la journaliste pause une fausse question : est-ce que c’est possible de ne pas consommer de produits provenant des animaux ?

J’ai envie de dire que la réponse est évidente : oui.  Ce qui serait alors intéressant c’est de comprendre les RAISONS du véganisme. Mais bon ça on s’en fou. Les gens pourraient culpabiliser de manger de la viande et même peut-être arrêter, mais l’industrie de la viande, ça rapporte trop !

Il faut donc montrer que les règles de ce régime sont strictes, qu’il faut éliminer beaucoup : la viande, les laitages, les oeufs, mais aussi le miel. OMG ! Même le miel, mais pourtant ce ne sont que des abeilles, après tout on s’en fou un peu des abeilles. Elles sont juste en voie d’extinction alors que c’est elles qui ont pour mission le pollinisation  des fleurs, donc leur reproduction. En gros sans elles ont n’a plus de fruits et légumes pour se nourrir. Mais bon c’est quand même bon le miel,… ça c’est de l’argument !

Pour plus d’infos sur le miel

Avis au futur vegan, ne jetez pas toutes vos affaires !

Je vous rassure, même si vous devenez vegan vous n’allez pas devoir vider votre appartement du jour au lendemain. Les choses se font plus en douceur que cela. Par exemple chez moi j’ai encore un « pouf » un cuir qu’on m’a offert. Je ne l’ai pas balancé à la poubelle. Par contre il est clair que je ne me procurerais plus ce type de matière. Mais soyez sans crainte, il y a plein d’alternatives. Pareil pour les cosmétiques, finissez vos shampoing, vos crèmes et autres. Mais bon, je sais pas si je suis la seule à le penser, mais m’étaler de le graisse de mouton sur le visage ça va pas trop me manquer,…

Ensuite on est dans une épicerie vegan, et la phrase qui m’a tué : comment remplacer les produits habituels ? Pas une seconde on remet en question nos habitudes. Et oui, une vie sans fromage est possible, et si le faux-Compté est trop cher pour vous, on peut même les faire nous même, et c’est même possible de s’en passer. Oui, oui.

 

Alors se reportage insiste sur ce dont on doit se priver, et par quoi on peut remplacer la viande, le fromage et le reste. Mais être vegan ce n’est pas ça. Parce que d’abord ce n’est pas de la privation, mais bon va faire comprendre ça aux omnis, ensuite ce n’est pas une recherche du remplacement, c’est une découverte, une nouvelle manière de manger. 

C’est mauvais pour la santé,… ou pas

Mais jusque là j’étais encore clame, mais lors de l’intervention du médecin je me suis un peu énervée (d’où l’article) je l’avoue.

Alors les risques pour la santé ? Le médecin commence avec l’habituelle connerie qu’on entend constamment : il faut associer légumes secs et céréales. FAUX  

La deuxième absurdité concerne la vitamine D : végétaliens ou pas, si vous vivez dans un pays peu exposé au soleil vous manquez surement de vitamine D. Plus d’infos ici 

Carence en fer : non Monsieur le médecin, j’ai récemment fait un prise de sang aucune carence ! Même pas en fer, alors quoi je suis magique ? Et non c’est juste que ce n’est pas seulement dans la viande qu’il y a du fer.

D’ailleurs j’avais déjà écrit un article à ce sujet. Et, il faut savoir tout de même que le vegan doit prendre des compléments en B12, ça c’est important !

Suis-je la seule vegan à ne pas prendre de cocktail de vitamines ? Je ne pense pas !

Mon moral va bien, merci !

Et la dernière phrase de la journaliste, je suis restée abasourdie : « Et pour le moral, on fait comment » ???????? Alors quelques pistes de réponses :

On pense au 4.000 animaux qu’on n’a pas tué pour se nourrir. On pense à l’impact écologique de l’élevage sur la planète et on se dit : « ouf encore aujourd’hui je n’ai pas participé à cela. »

On se dit qu’on vie selon nos valeurs de respect de la vie, des autres, de la planète. Que un jour de plus en étant vegan c’est une vie qu’on sauve. Qu’on n’a pas participé au broyage de poussin, à l’insémination artificielle des vaches, à une production à grande échelle dans la quelle les animaux sont devenus des marchandises.

Alors mon moral va bien merci, surtout quand je déguste un délicieux dessert sans cruauté.

Merci France 2

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “Ce moment où tu te dis : cool on parle du véganisme à la TV ! Et puis, déception.”

  1. On n’en pense pas moins. Tout est dit, rien à ajouter. On va essayer de se calmer en se disant que les « pseudo » journalistes ont mal parlé du sujet, mais au moins ils l’ont fait à une heure de grande écoute et que quelques spectateurs appronfondiront le sujet. K&M

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s